trop de jouets

Trop de jouets à Noël ?

Le 25 décembre matin : les enfants découvrent les jouets apportés dans la nuit par Petit Papa Noël.

Au milieu des bruits de papier déchiré, des cris de joies et des petits yeux pétillants, les parents s’interrogent.

Où se trouve la limite entre ce moment magique de l’enfance qu’est le déballage des cadeaux de Noël et la sur-stimulation, la course au « encore-plus » ?

Trop de jouets nuit à concentration et à la créativité

Pourtant les études sont claires :

Plus il y a de jouets à leur disposition, moins les enfants y consacrent de temps et d’attention. C’est le constat d’une étude menée en 2017 par une équipe de chercheurs américains (L’influence du nombre de jouets dans l’environnement de jeu des tout petits ). Les chercheurs ont étudié le comportements des enfants auxquels ils ont proposé 16 ou 4 jouets.

Le résultat des observations tombe sous le sens. Avec un nombre limité de jouets à leurs disposition, les enfants ont des moments de jeu plus qualitatifs : plus de concentration, plus de créativité dans la façon d’utiliser le jouet, autrement dit des temps de jeu plus longs et plus approfondis.

Comment mettre cela en pratique à la maison ? Surtout en cette période post Noël où les enfants ont été bien (trop) gâtés ?

Nos 10 conseils pour gérer l’après Noël, et préparer le suivant !

1 – Faites le tri des jouets : « à garder » ou « à donner »

Si votre enfant est assez grand faites ce tri avec lui. Expliquez-lui que les jouets iront faire le bonheur d’autres enfants et que cela fera de la place pour en accueillir de nouveaux!

Responsabilisez-le en le laissant choisir ceux dont il veut bien se séparer. Par exemple, demandez lui de remplir une grosse caisse ou un gros carton avec les jouets dont il accepte de se séparer.

Ensuite, donnez-les sans tarder !

Les options sont nombreuses : amis, famille, garderies, écoles, centres aérés, PMI, RAM, Emmaüs, ressourceries, Croix Rouge, associations.

Pour les parisiens, l’association Rejoué gagne a être connue, elle emploie des personne en situation de réinsertion professionnelle pour remettre sur le marché des jouets donnés par des particuliers.

Si vous souhaitez y passer un peu plus de temps, vous pouvez aussi revendre vos jouets dans les bourses aux jouets, sur le bon coin ou sur vinted. Dans ce cas, fixez vous un objectif pour ne pas accumuler, par exemple, donner tout ce qui n’aura pas été vendu dans 2 mois.

Saviez vous que Petit Sioux propose un vide grenier en ligne et récupère vos jouets en bois ou tissu en bon état ?

2 – Re-trier les jouets « à garder »  selon l’âge

Mettez de coté les jouets qui ne sont pas adaptés à l’âge de votre enfant. Ceux qui sont pour plus tard, bien entendu ! Ceux pour lesquels votre enfant est trop grand sont déjà partis dans le premier tri n’est ce pas ?

Ces jouets-là iront au fond du placard.

3 – Dispatcher sur les lieux de jeux de votre enfant

Retour à la case expéditeur mouahahaha !

Si votre enfant passe du temps chez papy et mamie, laissez-leur donc quelques jouets 🙂

Peut être que votre nounou aimerait avoir un peu de nouveauté aussi ? Ainsi votre enfant continue de profiter des jouets, mais vous diminuez votre stock à a maison.

4 – Identifiez les jouets coup de cœur des jouets substituables.

Le jouet coup de cœur, c’est celui auquel votre enfant joue tous les 2 jours, celui dont il remarque l’absence, celui dont il ne se lasse pas (pour le moment). Celui-là est un jouet repère qui restera à disposition, sans passer par la case caisse de rangement. On a un cœur nous aussi !

5 – Faites la différence entre les jouets -jeux « libres » et les jeux « accompagnés » pour les plus jeunes.

Pour les petits à partir de 2 ans environ, on peut distinguer les jouets et jeux avec lesquels les enfants peuvent jouer seuls, en autonomie : jeux de construction, d’assemblage, d’observation, d’imagination etc.

Et ceux pour lesquels l’accompagnement d’un adulte est nécessaire (ou souhaitable si on n’aime pas particulièrement avoir plein de petites pièces de jeu qui traînent partout, mélangées et à moitié mâchouillées). Ces derniers sont souvent des jeux de règles, des premiers jeux de société, ou des activités manuelles créatives.

Votre présence sera nécessaire lors des jeux de règles, pour expliquer les règles, superviser et accompagner le jeu. Mieux vaut ne pas laisser ces jeux là en libre service, réservez leur un endroit spécial, non accessible, mais pas trop cachés pour ne pas les oublier !

6 – Créez des assortiments pour mettre en place un roulement 

Regroupez les jouets restant par 10 environ, dans des caisses. Choisissez un des assortiments et disposez les jouets dans la chambres de votre enfant, en en laissant 3- 4 bien visibles, et en rangeant les autres tout en les laissant accessibles.

Soignez la présentation des 4 jouets que vous laissez bien en évidence, pour donner envie de s’y intéresser et de s’y attarder !

7 – Créer des temps de jeu pour les jeux accompagnés.

Les jeux de règles sont intéressants pour l’apprentissage de la coopération, la mémoire, la concentration et aussi pour l’interaction qu’ils génèrent et qui permet de découvrir les réactions de votre enfant en situation de jeu encadré et partagé .

Les premiers jeux de société ont des règles simples et des parties assez courtes, 10 minutes environ pour respecter le temps de concentration des jeunes enfants.

Prenez le temps de sortir ces jeux du placard, et d’y dédier un temps limité, annoncé à l’avance à votre enfant. Ainsi, vous pouvez profiter pleinement du jeu, sans dévier vers l’éparpillement des pièces dans toute la maison.

8 – Instaurer des habitudes

Pensez à faire tourner les assortiments de jouets, en instaurant des habitudes de renouvellement des jouets : au début de chaque vacances scolaires, tous les vendredi soirs, le 1er de chaque mois etc.

Faites régulièrement des tris : avant les anniversaires, avant Noël

9 – Donnez l’exemple :

Montrez la voie à vos proches. Demandez aux parents leurs souhaits, ceux de leurs enfants avant de choisir un cadeau. Offrez des cadeaux dématérialisés, de la seconde main, des cadeaux fait maison…

10 – Anticipez le prochain Noël ou anniversaire en fixant vos règles à l’avance

A l’image d’une liste de naissance, faite une liste en donnant des idées de cadeaux bienvenus et utiles.

Le site mesenvies.fr permet de faire une liste en allant piocher librement des idées de cadeau sur les sites de votre choix. Vous pouvez même faire un lien vers un spectacle, une cagnotte ou vers des tuto DIY.

Pensez à précisez ce que vous souhaitez concernant le nombre de cadeau max par personne, et votre souhait si jamais tous les cadeaux de la liste sont épuisés.

Amis minimalistes, écolos, déconsommateurs, que l’organisation, la patience et la pédagogie soient avec vous !

La légende dit qu’un couple de jeunes parents aurait réussi à faire respecter ses souhaits de Noël pour sa fille de 2 ans : fabriqué en France, seconde main ou fait maison !

C’est un peu ça aussi la magie de Noël !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] allez jeter un œil à notre vide-grenier en ligne pour vous en séparer, ou à notre article « 10 astuces pour gérer le trop plein de jouets après Noël » pour vous organiser […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *