Entrées par Petit Sioux

,

Comment parler d’amour aux enfants ?

L’amour est un sentiment généralement associé aux relations amoureuses, mais il peut être vécu dans de nombreux types de relations et à travers différentes manières. Ainsi, toutes les formes d’amour sont essentielles pour le développement des enfants, et cela dès le plus jeune âge. Nous nous sommes donc alliés à Babysits, une plateforme communautaire de baby-sitting en […]

,

Les interactions enfant-seniors : facteur d’éveil, de sociabilité et d’épanouissement pour tous !

Les interactions enfant-seniors facteur d’éveil, de sociabilité et d’épanouissement pour tous ! Lorsque le cadre familial le permet, les grands-parents et leurs petits-enfants partagent de beaux moments de joie et de complicité. Cette relation est bénéfique pour tous et contribue à l’éveil et l’épanouissement de chacun. Hors du cadre familial, les initiatives qui réunissent nos […]

Des jeux ludiques à faire avec les peluches des jeunes enfants

Est-ce que vous aussi vous avez une montagne de doudous et peluches à la maison, avec lesquels votre enfant ne joue presque pas ? Voici quelques idées de jeux pour les sortir du panier à doudous et raviver la flamme entre votre enfant et ses peluches délaissées. Le jeu du cache-cache doudou : Comme son […]

Pourquoi choisir la location de jouets ?

La location de jouets, un choix futé ! Les jouets et les jeux occupent une place de choix dans la vie de nos tout-petits. Lorsqu’ils jouent, ils découvrent, ils apprennent, ils se construisent. Il est donc important de proposer des jouets d’éveil de qualité, attractifs et stimulants pour accompagner le développement des capacités de votre enfant. […]

,

10 astuces pour gérer le trop plein de jouets après Noël

Trop de jouets à Noël ? Le 25 décembre matin : les enfants découvrent les jouets apportés dans la nuit par Petit Papa Noël. Au milieu des bruits de papier déchiré, des cris de joies et des petits yeux pétillants, les parents s’interrogent. Où se trouve la limite entre ce moment magique de l’enfance qu’est […]

Spécial vacances : occuper son enfant en voiture

Youpi, le soleil est là, et les vacances sont pour bientôt ! Si vous partez en voiture, le trajet qui vous sépare de votre transat pourrait vous sembler trèèèèèès long si votre enfant a du mal à supporter la voiture pendant de grands trajets (et on le comprend !). Petit Sioux vous propose quelques ruses ! Be […]

,

Improviser un jeu de transvasement

Comment improviser une activité en 1 minute chrono pour occuper ses enfants à la maison ? Découvrez le jeu de transvasement ! Le principe est tout simple : votre enfant passe des éléments d’un contenant à un autre, à pleines mains ou avec un ustensile. Ce jeu évolutif plaît beaucoup ! Il est intéressant à […]

,

Accompagner son enfant dans la découverte des jouets

Dès le plus jeune âge, le jouet est une incontournable source d’apprentissage. En plus d’amuser votre enfant, le jouet lui permet de faire des découvertes, de comprendre le monde qui l’entoure et de développer ses capacités.
Découvrir et utiliser un jouet est une étape importante pour l’enfant, et lorsque vous l’accompagnez, c’est aussi une occasion de partager de bons moments et de renforcer votre complicité.

Comment proposer un nouveau jouet ?
Pour faire découvrir à votre enfant un nouveau jouet, nous vous conseillons de procéder par étapes :
Commencez par placer le jouet dans l’environnement de votre enfant, afin qu’il se familiarise avec. Votre enfant aura peut être envie de jouer avec tout de suite, si ce n’est pas le cas, revenez-y plus tard.
Au bout de quelques heures ou quelques jours, votre enfant s’intéressera peut-être de lui-même au jouet. S’il ne le fait pas, essayez de le lui proposer ou de montrer l’intérêt du jouet en le manipulant vous-même.
Quand le jouet suscite la curiosité de votre enfant, laissez-le le découvrir seul et faire ses propres expériences (tout en le surveillant, pour veiller à sa sécurité). Votre enfant pourrait vous surprendre et détourner le jouet d’une façon inattendue. Laissez-le faire et évitez d’imposer vos règles. En dirigeant le jeu, votre tout-petit développe son autonomie et sa confiance en lui. En fonction de son âge et de son développement, votre enfant va investir différemment le jeu.
Profitez de ce moment privilégié avec votre enfant, et n’hésitez pas à verbaliser ce que l’enfant fait, ce que vous faites. Cela participera à développer son vocabulaire et favorisera vos échanges avec lui. Le temps de jeu est aussi un temps d’échanges. Néanmoins, ne tombez pas dans l’excès de trop verbaliser, votre enfant peut aussi avoir envie d’être dans ses pensées au moment du jeu.

À quel moment jouer avec votre enfant ?
D’une manière générale, n’hésitez pas à multiplier les occasions de jeu. Donnez le plus souvent possible l’occasion à votre enfant de jouer et laissez-lui le temps de le faire sans l’interrompre.
Vous pouvez également essayer de repérer à quel moment votre enfant est le plus réceptif pour jouer tout seul ou avec vous. Si le soir, après une journée passée à la crèche, entouré et sollicité, il n’a pas envie de jouer, n’insistez pas. Il aura peut-être envie de jouer le lendemain matin, ou plus tranquillement le week-end.

Combien de temps jouer avec votre enfant ?
Il est important de respecter son temps de concentration. Si votre enfant se désintéresse d’un jouet au bout de quelques minutes, proposez-lui en un nouveau, mais n’insistez pas davantage. Il a peut-être juste envie de regarder autour de lui, de vous observer, de se reposer, etc.
Si vous devez interrompre le jeu à un moment précis (contrainte horaire, par exemple), pensez à l’annoncer à votre enfant à l’avance: dites-lui qu’il est le temps de terminer son jeu comme il en a envie, cela évitera qu’il soit pris au dépourvu.

Faut-il mettre beaucoup de jouets à sa disposition à la maison ?
Tout d’abord, sachez qu’un enfant s’amuse souvent avec d’autres choses que ses jouets, notamment avec les objets du quotidien (une bouteille d’eau, un carton, etc.). Cela participe à sa découverte du monde.
À la maison, ne mettez pas trop de jouets à la disposition de votre enfant, pour ne pas le sur-solliciter. Mettez par exemple en place un système de roulement, pour que les jouets proposés puissent être variés.

Faut-il éviter l’ennui à tout prix ?
Absolument pas ! L’ennui est lui aussi très bénéfique pour l’enfant. Pour son développement, il est primordial que votre enfant sache s’ennuyer, ses acquisitions et l’attrait pour un jeu n’en sera que meilleure par la suite. Évitez donc de trop le solliciter, adaptez-vous à son rythme.

Laissez jouer – proposez – enrichissez – encouragez

Merci à Élodie R., éducatrice de jeunes enfants

,

Les petites voitures comme vous ne les avez jamais vues !

Les petites voitures, grand classique des jouets pour enfants, présentent de nombreuses possibilités de jeu et d’apprentissages. Petit Sioux vous révèle tout leur potentiel !

Comment j’ai découvert la roue…
Mettez une petite voiture dans les mains de votre enfant pour la première fois, sa réaction (contrairement à vous) ne sera probablement pas de la faire rouler en laissant échapper un « vroum vroum » enthousiaste ! Non, votre enfant explorateur la manipulera dans tous les sens pour assouvir sa curiosité et exercer ses petits doigts. Au hasard de ses manipulations, il fera la grande découverte du principe de la roue qui tourne… ! Votre enfant sera sans doute très satisfait de faire rouler la voiture en la prenant à pleine main ou peut-être en la poussant par à-coups. Quelle que soit sa méthode, il comprend qu’il a le pouvoir de provoquer le mouvement.

La petite voiture, ce coach sportif
Pour les enfants qui marchent, les petites voitures sont l’occasion de se dégourdir les jambes, de se baisser, de se relever, de s’accroupir, de pousser, de faire rouler, tout ça en mettant plus ou moins de force et de précision dans les trajectoires (un peu comme une séance de crossfit finalement 😉 ). Sans s’en rendre compte, votre enfant tonifie ses muscles et devient de plus en plus agile.

Entre imitation et imaginaire
Bien sûr, votre enfant à déjà vu de vraies voitures, il sait qu’elles transportent des passagers, roulent sur la route, s’arrêtent au feu rouge, etc. Jouer avec des voitures miniatures permet de reproduire les situations observées (compréhension des codes d’utilisation d’une voiture), mais aussi de laisser libre cours à son imagination et en inventer d’autres !

Les 3 jeux de petites voitures préférés de Petit Sioux

Pour la précision des mouvements : « Le circuit personnalisé », vers 2 ans
Avec du ruban adhésif, réalisez un circuit au sol : lignes droites courtes ou longues, virages en épingle à cheveux, courbes, intersections, ponts, tunnels, parking, etc. Positionnez la voiture sur le scotch, expliquez à votre enfant qu’il doit suivre le circuit sans en sortir. C’est parti !

Pour la motricité globale : « On se suit », dès 1 an
Un jeu à 2 ou plus. Chacun avec sa voiture, le premier fait rouler sa voiture en choisissant un itinéraire le plus varié et original possible (sous la table, sur la table, sur le canapé, derrière les coussins…), et les autres le suivent.

Pour développer l’imagination : « Le taxi »
Un jeu qui mêle le mouvement à la parole. Votre enfant va rendre service en faisant le taxi, à lui d’imaginer qui il va chercher et où il l’emmène : « Allo Tata ? Oui, je viens te chercher et je t’emmène à la gare ! ».

, ,

Jouer pour créer du lien

Jouer avec un enfant, c’est partager des moments de complicité et construire un lien affectif. Dès la naissance, les temps de jeu sont des moments où vous êtes disponible pour votre enfant et attentif à ses envies. Vous apprenez à le connaître, à découvrir sa personnalité, et lui aussi vous découvre dans un moment de détente. Vous êtes simplement là pour partager un bon moment, sans forcément vouloir transmettre un savoir particulier. Votre enfant aime que vous vous intéressiez à lui et à ses centres d’intérêt, vous êtes son compagnon de jeu préféré !

Faut se motiver !
Chacun doit trouver sa motivation pour que le jeu soit un moment de plaisir partagé ! Tous les parents ne sont pas ultra-emballés par un jeu de marionnettes ou un puzzle à 3 pièces, on les comprend ! En revanche, d’autres finalités pourront les séduire : provoquer le rire, se sentir le héros de son enfant, lui faire découvrir de nouvelles choses, finir le jeu en gros câlin, le voir fier de montrer ce qu’il sait faire, etc.

Quand le jeu va, tout va !
En jouant avec votre enfant, vous lui consacrez de l’attention et du temps, vous l’accompagnez et vous l’encouragez dans ses apprentissages. Ces moments l’aident à construire sa confiance en lui et permettent de développer une belle complicité, qui contribue à instaurer un climat de détente et de bien-être à la maison. Lorsque vous jouez, vous êtes attentifs à l’autre et vous communiquez, avec des mots ou avec des regards, des rires, des mimiques, des sourires. Ces moments facilitent la communication au quotidien.

Les 3 jeux complices préférés de Petit Sioux

Pour un moment câlin : lire une histoire ! On adore ces moments plus calmes pendant lesquels les enfants sont bien blottis, leurs petites joues à portée de bisous. Pour les plus jeunes, il s’agit davantage d’observer, de toucher, de commenter les livres que de les lire, car écouter une histoire demande de maintenir sa concentration de longues minutes.

Pour surprendre : cache-cache ! À partir de 18 mois environ, les enfants comprennent bien les règles du cache-cache, et iront véritablement se cacher, en restant silencieux et en attendant d’être découverts ! On aime ce jeu qui peut se jouer à la maison ou en extérieur. Votre enfant aimera autant se cacher et vous jouer un bon tour que vous chercher et avoir la satisfaction de vous trouver ! Éclats de rire assurés 🙂

Pour des fous rires : la course-poursuite à 4 pattes ! Votre enfant se rend bien compte qu’il n’est pas habituel de vous voir déambuler à 4 pattes, et cette situation va sans doute l’intriguer et le faire rire ! Encouragez-le à vous suivre à 4 pattes et à essayer de vous rattraper. Si vous le pouvez, passez sous la table ou entre les pieds des chaises, ces situations saugrenues étonneront votre enfant et provoqueront à coup sûr des fous rires !

Les atouts des jouets en bois

Autrefois uniquement fabriqués de manière artisanale, les jouets en bois ont beaucoup évolué et se sont diversifiés. Ils ont connu un renouveau ces dernières années, les plus grandes marques de jouets ont lancé des gammes en bois. De plus en plus variés, les jouets en bois continuent à séduire enfants et parents. Le point sur leurs avantages.

La pédagogie. La plupart des jouets en bois ont des fonctionnalités assez simples, ils ne clignotent pas, ne font pas de bruit entêtant, ne proposent pas de multiples fonctions… Ils sont ludiques mais ils ne sur-sollicitent pas les enfants. Ils leur permettent, à tout âge, de développer leurs capacités à leur rythme, en laissant libre cours à leur imagination.

L’éveil des sens. Les jouets en bois ont généralement un aspect soigné, des couleurs harmonieuses et un toucher agréable, ce qui les rend très attrayants. Votre enfant aura plaisir à les découvrir, à les regarder, à les toucher, à les sentir et à les mettre à la bouche. Tout cela encourage l’éveil de ses sens, dès le plus jeune âge.

Le respect de la nature. Le bois utilisé pour les jouets provient des forêts, généralement gérées durablement. Le travail sur les jouets en bois est souvent associé à des peintures naturelles, des finitions à base d’huiles végétales, etc. Un écosystème plus sain, pour la planète et pour votre enfant !

La durabilité. Les jouets en bois ont une durée de vie plus longue que ceux en plastique. Ils sont plus résistants à la casse et supportent de très nombreuses manipulations (y compris les moins délicates !). Même s’ils peuvent s’abîmer légèrement ou subir des éclats de peinture, leur structure est très résistante dans le temps, en particulier pour les jouets en bois massif (le bois aggloméré ou contreplaqué reste plus fragile).

La limitation des matières premières. Utiliser le bois, plutôt que le plastique, comme matière première des jouets, évite de stimuler l’industrie pétrolière. De plus, puisque le bois dure dans le temps, il permet théoriquement aux jouets d’être moins souvent renouvelés, et donc de limiter l’utilisation de nouvelles matières premières (surtout dans le système Petit Sioux !).

L’hygiène. Le bois est naturellement antibactérien. Pour nettoyer les jouets en bois, pas besoin donc de produits chimiques, un chiffon humidifié de vinaigre blanc suffit. Vos enfants peuvent le mettre à la bouche sans risque !

Autant de bonnes raisons pour privilégier cette matière renouvelable, et pour favoriser un meilleur usage des jouets !