Montessori : une femme d’exception et une pédagogie profondément humaniste.

La pédagogie Montessori

Tous les parents entendent à un moment ou un autre parler de la pédagogie Montessori. Livres, jouets, ateliers, et même crèches Montessori font désormais partie du paysage de l’enfance et de la parentalité.

Découvrons qui était Maria Montessori, cette femme de génie qui a révolutionné le monde de l’éducation, et quels sont les grands principes de sa pédagogie.

Maria Montessori : une femme exceptionnelle.
L’esprit absorbant dure 6 ans.
Accompagner la construction d’adultes confiants et équilibrés
Les grands principes de la pédagogie Maria Montessori pour développer le plein potentiel de chaque enfant.
L’éducation comme aide à la vie.

Maria Montessori : une femme exceptionnelle.

C’est une italienne, née en 1870. Elle fait des études de médecine et doit se battre pour intégrer la faculté de Rome réservée aux hommes à l’époque. Elle est l’une des premières femmes médecin en Italie et s’engage en faveur des droits politiques et sociaux des femmes en Italie. Chapeau Maria !

Elle travaille notamment auprès d’enfants déficients mentaux et développe son propre matériel d’éducation. Elle poursuit ses recherches, construit sa méthode éducative et obtient de très bons résultats, démontrant ainsi les bénéfices de l’éducation dans le développement de l’enfant. Elle observe, et consigne ses découvertes dans des écrits qui donneront par la suite de nombreuses publications.

Elle donne ensuite de nombreuses conférences, forme les enseignants à sa méthode dans le monde entier et créé l’Association Montessori Internationale.

Maria Montessori était une femme humaniste engagée pour la cause des femmes et des enfants . Elle a connu les deux guerres mondiales et était persuadée que c’est par l’éducation que l’on pourrait construire un monde meilleur. Elle pensait et prêchait qu’il fallait redonner son importance à l’enfant et à son éducation afin que les nouvelles générations bâtissent de nouveaux modèles sociaux favorisant la paix.

Saviez vous qu’elle a reçu la légion d’honneur ? Maria Montessori a également été nommée à plusieurs reprises pour le prix Nobel de la Paix. Quelle femme !

L’esprit absorbant dure 6 ans.

Maria Montessori a beaucoup voyagé et observé les enfants du monde entier. Elle constate que quelque soit le pays, la langue, le milieu social ou la culture, les enfants sont dotés de capacités universelles qui leur permettent d’apprendre. Ils suivent un schéma de développement similaire et apprennent à désigner, parler, raisonner, marcher, à peu près aux mêmes âges.

Elle démontre scientifiquement que dès sa naissance et jusqu’à 6 ans, l’enfant a une capacité d’apprentissage exceptionnelle qu’il ne revivra plus dans sa vie. C’est une période pendant laquelle il apprend sans effort et dans la joie, celle de « l’esprit absorbant ».

En observant les enfants, les adultes peuvent accompagner cette capacité formidable et même la prolonger.

Accompagner la construction d’adultes confiants et équilibrés.

Maria Montessori introduit une nouvelle façon de voir l’enfant, en le considérant comme acteur de sa construction et de son développement global : physique, social, intellectuel et émotionnel. Elle considère les enfants comme des personnes à part entière, de jeunes êtres humains avec des personnalités et des rythmes propres qu’il convient de respecter afin de les préparer à devenir des adultes responsables et équilibrés.

La mission première de la pédagogie est donc d’aider l’enfant à se construire pleinement afin de devenir un adulte qui a une connaissance du monde qui l’entoure dans sa globalité et sa complexité et qui possède toutes les clés de sa réussite.

La vision de Maria Montessori est donc très humaniste.

Les grands principes de la pédagogie Maria Montessori pour développer le plein potentiel de chaque enfant.

Les périodes sensibles : à certains moments, l’enfant montre un intérêt marqué pour un apprentissage en particulier et y met toute son énergie et son enthousiasme. Cette période est l’opportunité d’apprendre facilement pour l’enfant, d’autant plus s’il est stimulé. On peut alors maximiser la réceptivité de l’enfant en mettant à sa disposition un environnement adapté à l’acquisition de cette capacité.

C’est assez logique, tout est plus facile et amusant quand on est motivé !

L’environnement préparé : une des découvertes de Maria Montessori est que les enfants sont plus concentrés et ont un meilleur contrôle d’eux même s’ils évoluent dans un environnement adapté. Cet environnement allie selon Montessori la présence d’éducateurs qui guident sans imposer et s’adaptent à chaque enfant , de matériel adapté et accessible qui correspond aux périodes sensibles, et d’un environnement physique qui favorise l’autonomie. L’environnement adapté permet à l’enfant de se déplacer librement et de choisir ses activités.

Libre choix des activités : l’enfant peut choisir son activité parmi une gamme de propositions et la poursuivre aussi longtemps qu’il le souhaite, afin de l’assimiler complètement. En choisissant ses expériences il se développe à son rythme et est plus réceptif aux apprentissages puisqu’ils correspondent à ses motivations du moment.

Du matériel adapté : le matériel est support de l’exploration du monde ! Il doit être à la disposition des enfant et attractif afin d’éveiller la curiosité. Le matériel est adapté à la taille et la force de l’enfant et doit être facilement maniable sans l’aide d’un adulte. Le matériel concerne les jouets mais aussi mobilier. Il est auto-correctif afin que l’enfant puisse se corriger lui même  (voir notre activité sur les boîtes à son Montessori, un bon exemple d’activité auto-corrective).

Selon la pédagogie Montessori, le toucher est un outil de l’intelligence et le développement intellectuel est fortement lié à celui des sens, tout comme l’activité physique est liée à l’activité mentale. Il convient donc de laisser les enfants toucher un maximum d’objets et de faire un maximum d’expériences sensorielles.

 

L’éducation comme aide à la vie.

Vous l’aurez compris, la pédagogie Montessori va bien au-delà de la motricité libre ou d’un jouet en bois épuré. C’est un véritable état d’esprit, une philosophie qui dépasse le cadre scolaire. Maria Montessori décrit l’éducation comme une aide à la vie car les apprentissages des premières années, l’ouverture au monde, l’autonome, le contrôle de soi, la confiance en soi et en ses capacités construisent les générations de demain et les préparent à affronter les défis de leurs époques.

De quoi méditer….

Bravo à tous les parents, éducateurs, enseignants et accompagnants qui éveillent les enfants chaque jour !

« Notre souci principal doit être d’éduquer l’humanité ou plutôt les êtres humains de tous les pays pour les guider et les aider à poursuivre des objectifs communs. Nous devons retrousser nos manches et faire de l’enfant notre préoccupation principale. Les efforts de la science doivent se centrer sur lui, car il est la source et la clé des énigmes de l’humanité. »

Maria Montessori, « L’éducation et la paix »

Pour aller plus loin : https://www.montessori-france.asso.fr/